• Broché :  224 pages
  • Editeur : Berger-Levrault
  • Collection : Le Point Sur

Tout public et particulièrement les directeurs et gestionnaires d’établissement, les cadres de santé, les responsables des services des admissions et, d’une manière générale, l’ensemble des personnels, seront intéressés par la lecture de cet ouvrage.

Acheter ce livre sur:

Description de l'ouvrage

La personne âgée hébergée est d’abord et avant tout un citoyen, un citoyen le plus souvent fragilisé : l’espérance de vie ne s’envisage pas sans « espérance citoyenne ». La société en prend conscience et, aujourd’hui, la question des droits des usagers et la lutte contre la maltraitance deviennent des éléments essentiels du fonctionnement et de la « philosophie » des établissements.

Mais quelle liberté d’expression pour celui qui a tant de difficultés à parler ? Quelle liberté de circulation pour celui qui ne sait plus s’orienter ? Quelle dignité pour celui qui ne sait plus ce qu’est la dignité ?

Le cadre légal, national et international, est présenté dans le détail. Le lecteur dispose ainsi de toutes les références juridiques nécessaires.

Droit aux absences, droit de visite, liberté d’expression, droit au confort et à l’intimité, question de l’éthique… Oui, il est possible d’assurer l’application concrète de ces droits si précieux en tenant compte des impératifs de sécurité et de responsabilité qui incombent à l’établissement. L’auteur insiste tout particulièrement sur les actions à mettre en place pour organiser et maîtriser la lutte contre la maltraitance.

Enfin, l’ouvrage fait le point sur tous les outils d’expression de la démocratie institutionnelle que les établissements s’honorent à promouvoir. Il devient ainsi un véritable instrument pour affirmer la citoyenneté du résidant et assurer le bon fonctionnement de l’établissement dans la sécurité.